Laissez verdure

Ma vie fut si belle, pure dentelle,

Toute ma vie j’ai été rebelle,

Je suis une femme maternelle,

Mais aussi une femme charnelle,

Je ne suis pas celle qu’on musèle,

Ma vie est rythmée par les vielles,

Je vis entourée de flanelle,

Serai-je éternelle, immortelle ?

 

Ma vie fut gaieté, agitée,

Toute ma vie des hommes j’ai aimés,

Je suis une femme libérée,

Mais aussi une femme bafouée,

J’en ai quittés, j’en ai pleurés,

Aucun d’eux n ‘a su me garder,

Je suis seule ce soir pour prier,

Serai-je pleurée, oubliée ?

 

Refrain :

Adieu adieu je vais mourir,

Laisser ici mes souvenirs,

Dans mes écrits ma vie perdure,

Laissez verdure, laissez verdure,

Adieu adieu je vais partir,

Dans d’autres cieux me repentir,

De la mort faire une autre lecture,

Laissez verdure, laissez verdure.

 

Femmes, levez-vous, suivez ma voie

La liberté mon porte voix !

Des hommes, ne soyez pas des proies

N’ayez pas honte de votre foi,

Laissez derrière le désarroi,

Amusez-vous, faites les lois, votre vie, doit être votre choix,

La peur doit faire place à la joie,

Femmes, levez-vous, suivez ma voie,

Votre vie doit être votre choix !

 

Hommes et femmes nous sommes tous égaux,

Belle utopie ou placébo ?

Il faut relever mon flambeau,

De mon combat faites l’écho,

Pour être mieux dans votre peau,

Evadez-vous de ce troupeau,

Qu’est notre société quel fléau !

Vivre libre, quel superbe cadeau !

 

refrain

 

extrait de "femme d'hier et de demain", spectacle écrit pour le skarabet

tous droits réservés, Sacem

×